Finance

La finance d’entreprise

Encore appelée finance corporative, il s’agit ici de la gestion financière des entreprises, c’est-à-dire l’analyse de toutes les décisions prises dans une entreprise. Ces dernières comprennent l’acquisition d’actifs, le financement, les budgets ou encore les relations avec les investisseurs.

L’enjeu de la finance d’entreprise est évidemment d’optimiser les profits dans le futur en essayant de gérer les contraintes le mieux possible. Pour cela, il y a le besoin d’une vision externe à l’entreprise venant par exemple des prêteurs, des investisseurs ou les banques d’investissement, mais aussi d’une vision interne venant des dirigeants de la firme. La méthode utilisée pour une bonne gestion financière est la définition d’un rapport optimal entre l’espérance d’une rentabilité financière et les risques qui peuvent être encourus. En d’autres termes, plus le succès est incertain pour un investissement, plus un investisseur demandera une espérance de rentabilité plus forte.

En ce qui concerne la rentabilité, elle est divisée en deux catégories, la rentabilité économique et la rentabilité financière. La première désigne le rapport entre le résultat d’exploitation de l’entreprise et le total des capitaux employés, permettant de juger si l’entreprise peut offrir un rendement à toutes ses sources de financement. La deuxième quant à elle mesure le rapport du résultat net avec les capitaux propres seuls, ce qui permet de mettre en évidence la performance de l’entreprise revenant aux seuls actionnaires.

Du côté des risques, il y a le risque spécifique qui est l’incertitude pouvant être éliminé en utilisant une diversification des investissements, et le risque systématique qui est la variabilité des rendements ne pouvant pas être éliminée en opérant une diversification, car il s’agit d’un risque qui affecte l’ensemble des entreprises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *