Finance

La finance internationale

La finance internationale concerne la gestion des flux de capitaux entre différents pays, tenant compte du taux de change, des taux d’intérêt et d’autres aspects concernant la finance. Ces capitaux peuvent, par exemple, provenir d’activités comme les importations, les exportations, ou encore l’investissement à l’étranger. De nos jours, avec le phénomène de la mondialisation, ce type de finance est devenu particulièrement important avec la levée de nombreuses contraintes qui peuvent être physiques, douanières et tributaires, et avec l’avènement de la libre circulation de capitaux.

Le concept de devise est ce qui rend la finance internationale possible. Il s’agit de la conversion de la monnaie nationale en monnaie étrangère suivant les règles de ce qu’on appelle le marché des changes. Pour cela, il existe tout d’abord la convertibilité interne qui signifie la possibilité de vendre et d’acheter des monnaies étrangères dans un pays. Puis, il y a aussi la convertibilité externe qui concerne la cotisation d’une monnaie d’un pays dans le marché des changes d’autres pays. Le taux utilisé pour les échanges peut être fixe soit flexible. Dans le premier cas, la banque centrale d’un pays va établir la valeur de la monnaie et intervient ainsi dans le marché. Quant au second cas, la banque centrale n’influe pas le marché, et la valeur de la monnaie suit alors la loi de l’offre et de la demande.

Le solde de toutes les transactions économiques d’un pays avec le reste du monde est appelé la balance de paiements et celle-ci met en évidence les sommes d’argent rentrant et sortant d’un pays lors d’opérations comme les importations ou les exportations de produits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *