Finance

La finance publique

La finance publique concerne la gestion des administrations publiques à différents niveaux. Elle couvre  les administrations publiques locales comme les collectivités territoriales, ou encore les organismes d’administration locale allant des caisses des écoles aux chambres consulaires. Un autre secteur de ce domaine est l’administration de la sécurité sociale incluant les hôpitaux et les régimes de sécurité sociale, les régimes de retraite complémentaire et les régimes d’assurance-chômage. L’Etat travaille aussi sous les finances publiques en ce qui concerne le budget général, les budgets annexes et les comptes spéciaux. Finalement, les organismes divers d’administration centrale sont  financés par des subventions de l’Etat ou par affectation de recettes votées en loi de finances, d’où ils sont a fortiori couverts par les finances publiques.

Les quatre composantes des finances publiques sont les dépenses, les recettes, le solde qui désigne la différence entre les dépenses et les recettes (appelé déficit si négatif), et la dette qui est l’accumulation des déficits publics actuels et passés. Pour exprimer la valeur de ces composantes, on peut utiliser des chiffres en euros ou  les exprimer selon le pourcentage du PIB ou Produit Intérieur Brut. Elles peuvent aussi être étudiées par rapport à leur évolution en termes de volume, en prenant en compte l’inflation.

Pour ce qui est du budget de l’Etat, la ressource publique provient essentiellement des impôts, taxes et cotisations parafiscales de chaque pays. Quant à la dépense publique, celle-ci est basée sur le fonctionnement des différents services étatiques, les investissements et les redistributions. En général, dans plusieurs pays, le budget de l’Etat est adopté annuellement par les parlementaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *